Test Nintendo Switch de Life is Strange : True Colors

En résumé

  • Sorties :
  • 7 Decembre 2021
  • 7 Decembre 2021
  • 25 Février 2022

L'avis de Skyward

Life is Strange : True Colors est un très bel opus de la série. L’héroïne Alex est fort sympathique, son pouvoir est atypique et intéressant, et le jeu possède une dimension très inclusive via le traitement de ses personnages. Haven, le lieu magnifique et relaxant où se déroule l'aventure, donne une dimension contemplative très plaisante à l’histoire. Les choix et les options se ficèlent mieux que dans le premier jeu Life is Strange, dans le sens où il y a plus de deux fins possibles et que celles-ci sont réellement influencées par les décisions que l’on prend. On reprochera juste un prix abusif (59,99 euros sur l’eShop hors promotion) pour une durée de vie limitée (environ 10 heures).

Les plus

  • L’inclusivité de l’aventure
  • L’aspect contemplatif
  • Les belles mélodies indie
  • Le grand nombre de choix possibles

Les moins

  • Le rapport durée/prix très limite
  • Une narration un poil moins développée que celle des opus précédents
  • Nintendo-Difference

    par Skyward

    le 6 avril 2022 16:28

Une petite ville perdue au cœur des États-Unis, des mélodies douces, quelques jeunes paumés en quête de sens, et un superpouvoir qui fait office de don et de malédiction, voici les ingrédients d’un jeu Life is Strange. Expériences narratives hors du commun où chaque choix peut avoir une conséquence sur l’aventure, les jeux Life is Strange, développés par Dontnod Entertainment, ont rapidement remporté un franc succès. Les secrets de cette réussite : des personnages atypiques, mais attachants et une dimension contemplative et nostalgique unique en son genre. Après les deux opus, sortis initialement sous forme épisodique et traitant respectivement de l’effet papillon et de la télékinésie, Life is Strange : True Colors a vu le jour sur Switch fin 2021. Une nouvelle héroïne, une nouvelle ville et un nouveau pouvoir, cet épisode possède-t-il le même charme que les histoires précédentes ?


Haven, un paradis terrestre ?

Alex Chen est une jeune fille à la vie chaotique en raison d’une situation familiale instable, traînée de foyer en foyer durant toute son adolescence. Elle est invitée par son frère à s’installer auprès de lui dans la petite bourgade de Haven. Ayant lui-même réussi à s’y construire une vie rangée et tranquille, avec des amis fidèles et un job simple, mais agréable, il souhaite désormais partager ce mode de vie avec sa sœur. Alex accepte et s’accommode à cette douce et nouvelle situation quand un drame survient. Son frère est tué lors d’un éboulement provoqué par la compagnie minière locale, bien que sa présence sur le site ait été signalée. La suite de l’aventure consistera donc à digérer le deuil et enquêter sur l’incident, tout en se méfiant de l’entreprise minière qui a mainmise sur toute la ville, et en se liant d’amitié aux drôles de personnages qui peuplent Haven.

Inclusivité bien pensée

Comme dans tout jeu Life is Strange, les marginaux sont mis en avant, les classes moyennes sont célébrées, et la diversité est fort bien illustrée. Une des habitantes importantes de la ville tient un magasin de chanvre médicinal, un arc de l’histoire repose sur les problèmes d’Alzheimer d’une citadine aimée de tous, Alex elle-même est bisexuelle et peut choisir entre un love interest masculin ou féminin. On saluera l’effort d’inclusivité qui intègre tous ces personnages et storylines de façon très naturelle dans l’histoire et la ville de Haven, sans que l’ensemble paraisse forcé ou maladroit.

Relaxation intense

Le jeu possède une dimension contemplative très appréciable. Effectivement, la ville de Haven est un régal pour les yeux, comme plongée dans un printemps ensoleillé éternel, rythmée par des festivals chaleureux et entourée de montagnes chatoyantes. Life is Strange : True colors propose régulièrement de faire des pauses et de s’assoir, tantôt sur un banc, tantôt au bord de l’eau pour observer la ville, sa faune et sa flore, tout en écoutant des mélodies indie.

La couleur des sentiments

D’un point de vue gameplay, le jeu comporte deux éléments majeurs caractéristiques de la série : la possibilité de faire des choix qui ont une incidence d’un point de vue narratif et le superpouvoir d’Alex. Cette dernière possède en effet une caractéristique toute particulière depuis qu’elle est enfant. Elle est capable de ressentir et d’absorber les émotions des personnes qui l’entourent, ce qui lui permet de les comprendre et de les influencer. Cependant, cela peut la mettre en danger lorsqu’elle enregistre une émotion trop forte. Chaque sentiment est dans son esprit associé à une couleur.

Dans Life is Strange : True Colors, il est donc possible d’utiliser ce don lors de scènes spécifiques, ou tout simplement lors de l’exploration de la ville. En plus de percevoir les joies et peines de son entourage, Alex est aussi capable d’identifier les émotions fortes et les souvenirs associés à un objet. Le jeu ayant une forte dimension exploratoire, il est fortement conseillé d’utiliser le pouvoir sur tout objet ou PNJ dès que possible, car une interaction ratée peut avoir de fortes conséquences narratives.

Choisir ou mourir

En effet, comme dans tous les jeux Life is Strange, les choix que l’on fait ont tous des conséquences mineures ou majeures et il faut faire attention au moindre détail pour garder ses options ouvertes. Les choix mineurs ont bien souvent des répercussions d’ordre cosmétique, tandis que certaines décisions qui paraissent innocentes peuvent influencer la fin du jeu ou les options de romance de l’aventure. On notera d’ailleurs que les choix de romance ne sont pas des quêtes annexes et ont une incidence directe sur l’orientation que prend la fin du jeu. Explorer et visiter le moindre millimètre carré de la ville et de parler à chaque personnage que l’on rencontre est indispensable pour ne rien rater.

LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

1

JUIN.

Silt

Nintendo Switch - Aventure - Fireshine Games - Spiral Circus

2

JUIN.

Card Shark

Nintendo Switch - Aventure Action - Devolver Digital - Nerial, Nicolai Trochinsky

2

JUIN.

LOOPERS

Nintendo Switch - Aventure - Prototype - Key

2

JUIN.

Souldiers

Nintendo Switch - Action Plate-formes - Dear Villagers - Retro Forge Games

3

JUIN.

Wonder Boy Collection

Nintendo Switch - Compilation Plate-formes A-RPG - ININ Games - BlissBrain