Le studio fondé par Abubakar Salim et EA Originals annoncent Tales of Kenzera : ZAU, un jeu d’action-aventure disponible le 23 avril 2024 sur Nintendo Switch, PS5, Xbox Series et PC

Après avoir produit plusieurs films, Surgent Studios, le studio transmédia fondé et dirigé par l’acteur Abubakar Salim, a annoncé cette semaine son tout premier jeu vidéo indépendant, Tales of Kenzera : ZAU. Il est édité sous le label EA Originals et sera disponible le 23 avril 2024 sur Nintendo Switch, PlayStation 5, Xbox Series et PC via Steam, Epic Games Store et EA app. Les précommandes sont déjà disponibles pour une édition standard à 17,99 € (soit une remise de 10 % sur le prix de base qui s’élève à 19,99 €), qui offrira en bonus une « variante d’effet visuel Grâce de Kalunga », 2 points de chaman pour débloquer jusqu’à 2 compétences dans le jeu et la bande dessinée numérique « Soulshifters » qui permettra d’en savoir plus sur l’histoire du monde de Kenzera. Une édition physique est également listée sur le site officiel de Nintendo of Europe. Le jeu aura la particularité d’avoir des voix en anglais et en swahili, en plus de textes dans les mêmes langues et en français, italien, allemand, espagnol (d’Espagne et d’Amérique latine), japonais, chinois simplifié et portugais du Brésil.

 

 

Présentation du jeu

 

Tales of Kenzera : ZAU est présenté comme un jeu d’action-aventure et de plateformes de style Metroidvania qui traite du courage nécessaire pour surmonter la perte d’un être cher. Abubakar Salim, le fondateur de Surgent Studios, s’est inspiré de sa propre histoire à la suite du décès de son père et de leur passion commune pour les jeux vidéo. L’objectif était d’illustrer « comment la grandeur émerge de la résilience ». Dans un communiqué, Electronic Arts a d’ailleurs partagé quelques mots d’Abubakar Salim : « Pendant longtemps, j’ai eu du mal à trouver un moyen de raconter comment j’ai vécu mon deuil. Pouvoir le faire aujourd’hui à travers Zau qui partage le même chagrin, puis grandit et guérit dans Tales of Kenzera : ZAU me semble un moyen d’expression idéal. Pour moi, le jeu vidéo est le média le plus fort pour partager des histoires. Mon regretté père m’a fait découvrir ce média et quoi de mieux pour honorer sa mémoire, notre relation et notre amour qu’une telle expérience ? Je suis extrêmement reconnaissant et fier de l’équipe artistique qui a participé au développement de Surgent Studios et je suis vraiment ravi qu’EA Originals m’offre cette plateforme et cet espace pour partager cette histoire avec tout le monde. »

 

 

Jeff Gamon, Directeur Général d’EA Partners, s’est lui aussi exprimé : « L’objectif d’EA Originals est de mettre à disposition des moyens et de soutenir de nouveaux talents dans le développement de jeux afin de permettre aux personnes créatives de partager leurs récits visionnaires avec un large public. Notre enthousiasme pour la vision touchante d’Abu, qui s’inspire de son histoire familiale et d’un millénaire de mythologie bantoue, nous a poussés à soutenir Surgent Studios, et ce, dès leurs débuts il y a plusieurs années. L’équipe d’EA Originals est très fière d’aider Abu à partager cette expérience inoubliable et émouvante avec le monde entier. »

 

 

Dans Tales of Kenzera : ZAU, on incarne donc un héros du nom de Zau. Endeuillé, il a pour mission d’arracher son père bien-aimé des griffes de la mort en devenant un digne Nnanga de ce nom : un guérisseur spirituel. L’histoire commence lorsque le jeune homme entame lecture d’un conte bantou écrit par son père défunt. Il sera guidé par Kalunga, le Dieu de la Mort, après avoir passé un marché avec lui afin de ramener son Baba des ténèbres, à travers des royaumes mystiques en 2,5D. Zau devra apprendre à exploiter les pouvoirs cosmiques du chaman guerrier. Tandis que Zau se rapproche de son objectif, il croise trois êtres puissants, décrits comme redoutablement effrayants mais étrangement familiers. On nous promet un voyage de guérison spirituelle, où les épreuves les plus difficiles permettent de surpasser nos émotions.

L’aventure prend place sur les terres de Kenzera, une terre autrefois pleine de vie et qui est désormais remplie d’esprits ancestraux perdus, et s’inspire des contes bantous, qui mettent en opposition chaos et ordre, avec des histoires de chaman ancestraux, d’esprits sacrés et de créatures mystiques. Zau apprendra à maîtriser les pouvoirs des masques du Soleil et de la Lune pour vaincre des esprits au cours des combats. Avec le masque de la Lune, le héros pourra manipuler le temps et figer les ennemis, tandis qu’avec le masque du Soleil, il aura la capacité de projeter des lances enflammées.

Tales of Kenzera : ZAU comprend des animations entièrement réalisées à la main et une bande originale composée par Nainita Desai, connue pour son travail sur les musiques du film documentaire Pour Sama, mais aussi sur les bandes-sons des films The Reason I Jump et American Murder : The Family Next Door, et du jeu Telling Lies. Elle a également œuvré sur un très grand nombre de séries et films télévisés, et a dernièrement composé pour d’autres jeux : Immortality et Call of Duty : Modern Warfare II.

 

 

Surgent Studios et Abubakar Salim

 

Electronic Arts présente Surgent Studios de cette façon : « Surgent Studios apporte une philosophie novatrice dans la narration des films, des jeux vidéo, des œuvres télévisées et des médias émergents. Nos histoires captivantes sont conçues pour être racontées sur plusieurs plateformes, ce qui nous permet de donner vie à chaque histoire dans les médias les plus attrayants. Nous sommes déterminés à explorer des perspectives uniques à la recherche de ce qui fait de nous des êtres humains. » D’abord nommé Silver Rain Games, le studio d’Abubakar Salim a été fondé à la suite de son travail sur Assassin’s Creed Origins, jeu pour lequel il a incarné le personnage de Bayek (il avait d’ailleurs été nommé pour le prix du British Academy Games Award for Performer pour ce rôle). Dans une interview accordée au site GamesIndustry en 2020, il exprimait son souhait de raconter des histoires donnant du pouvoir aux joueurs comme les jeux qu’il appréciait lorsqu’il était plus jeune, comme Kingdom Hearts, World of Warcraft et Assassin’s Creed. Il disait que ces jeux l’ont inspiré et avait donc envie de leur rendre la pareille, qu’il a joué à tellement de jeux et qu’il a appris lui-même à raconter des histoires à travers les jeux, d’autant plus qu’après Assassin’s Creed Origins, il a joué d’autres personnages pour des œuvres comme World of Warcraft : Battle for Azeroth et The Bradwell Conspiracy à l’époque. Il lui semblait alors naturel de lancer son propre studio.

À ce stade, Abubakar Salim n’avait pas d’expérience directe en termes de développement, mais c’est lorsqu’il a travaillé avec les développeurs d’Ubisoft pour Assassin’s Creed Origins qu’il a pu se faire une idée du processus de création. Il a parlé avec les programmeurs, les designers, les scénaristes et même les testeurs du jeu, ce qui l’a donc fortement incité à créer son propre studio. Pour cela, il a fait appel à son amie Melissa Phillips, ancienne responsable du programme des jeux vidéo pour les BAFTA (British Academy of Film and Television Arts), qui a donc pu l’aider puisqu’elle a notamment soutenu des initiatives comme Young Game Designers. L’objectif était de donner à de « nouvelles voix » une chance de s’imposer.

En plus de travailler au sein de son propre studio, Abubakar Salim continue sa carrière d’acteur. Au niveau des jeux vidéo, après avoir prêté sa voix pour Diablo Immortal et Xenoblade Chronicles 3 (rôles non mentionnés), ou encore The DioField Chronicle (Chappleman), World of Warcraft : Dragonflight (Rokhan) et Diablo IV (voix additionnelles), l’acteur a joué le rôle d’Eros dans Stray Gods : The Roleplaying Musical, que nous présentions ici.

 

 

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 9 décembre 2023 à 12:32

Partager sur

  • Sorties :
  • 23 Avril 2024
  • 23 Avril 2024
  • 23 Avril 2024
  • Sorties :
  • 23 Avril 2024
  • 23 Avril 2024
  • 23 Avril 2024
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

14

MAR.

Dungeon Drafters

Nintendo Switch - RPG - DANGEN Entertainment - Manalith Studios