Test de Mario + The Lapins Crétins Sparks of Hope sur Nintendo Switch

En résumé

  • Sorties :
  • 20 Octobre 2022
  • 20 Octobre 2022
  • 20 Octobre 2022

L'avis de Skyward

Mario + The Lapins Crétins Sparks of Hope est donc un excellent deuxième opus, plus ouvert, riche et complet que le premier avec un gameplay fortement optimisé, notamment au niveau des combats. L’histoire est également plus fine, avec des personnages hauts en couleurs, des doublages de qualité et des Lapins pas trop lourdingues. On reprochera principalement les soucis de performance avec quelques notables chutes de framerate. Le jeu coûte 59,99 euros sur l’eShop mais possède une durée de vie décente si on compte toutes les quêtes annexes, à savoir plus d’une trentaine d’heures.

Les plus

  • L’histoire jouant sur la nostalgie de Super Mario Galaxy
  • Les doublages en français
  • Le gameplay optimisé
  • La richesse des environnements à parcourir
  • L’humour pas trop lourd malgré les Lapins Crétins

Les moins

  • La performance insuffisante d’un point de vue optimisation sur Switch
  • Une quête principale un poil courte par rapport au prix
  • Le manque de remise en contexte initial de l’histoire
  • Nintendo-Difference

    par Skyward

    le 4 novembre 2022 20:00

Les Lapins Crétins ont envahi nos consoles dès l’époque de la Wii via la franchise Rayman, et ne sont jamais réellement partis malgré leur côté divisif. Peu après le lancement de la Nintendo Switch, un crossover inattendu fut annoncé : Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle. L’idée de mêler l’univers de Mario et celui des Lapins Crétins dans un tactical RPG à destination d’un public familial a pu sembler farfelue, mais la réception du jeu a globalement été positive. Cependant, l’originalité du projet ne laissait pas nécessairement présager une suite. L’annonce de Mario + The Lapins Crétins Sparks of Hope par Ubisoft, près de 5 ans plus tard, a donc été accueillie avec une certaine curiosité. Pour se distinguer, le nouvel opus intègre des éléments de Super Mario Galaxy et semble promettre une expérience optimisée en tous points. Ce jeu apporte-t-il suffisamment de fraîcheur et de nouveauté ? Ce crossover a-t-il du potentiel pour se renouveler et revenir de façon récurrente ?



Les Lapins Crétins dans l’espace


Le joueur est plongé directement dans le Royaume champignon post-invasion par les Lapins Crétins. On notera un petit bémol pour ceux qui découvrent cet univers : aucun rappel n’est réellement fait concernant la fusion des deux franchises et l’histoire des différents personnages. On constatera donc juste que le Royaume Champignon semble en paix avec les Lapins, et qu’une cohabitation bienveillante, bien que chaotique semble s’être installée. Les héros ont à peine eu le temps de souffler, qu’une créature adorable nommée Spark, issue d’une fusion entre un Lapin Crétin et un Luma, déboule en panique car il est poursuivi par une entité démoniaque nommée Cursa. Elle cherche à absorber l’énergie des Sparks pour dominer l’univers. Les héros (Mario, Luigi, Peach, et leurs clones lapinesques, rejoints ensuite par d’autres personnages) doivent donc abandonner leur Royaume Champignon adoré et parcourir la galaxie de planète en planète pour atteindre et affronter Cursa.


Super Lapins Galaxy


L’équipe doit parcourir 5 planètes dont 4 sont inspirées par les saisons, et y collecter des cristaux d’énergie afin de pouvoir poursuivre leur aventure vers le cœur de la galaxie. Chaque planète possède un thème clairement défini, et apparait initialement corrompue par Cursa (la planète estivale est noyée sous des pluies bretonnes, la planète automnale a perdu ses couleurs). Les héros doivent donc d’abord restaurer l’écosystème local et vaincre la corruption de Cursa avant de pouvoir explorer l’intégralité de chaque planète. Les visuels sont chatoyants et colorés, mais la performance n’est pas toujours au niveau et il arrive que le jeu rame pas mal en mode portable.


Des Lapins plus si Crétins


Les compagnons issus de la franchise Mario sont plutôt mutiques et neutres d’un point de vue personnalité, c’est donc aux Lapins Crétins d’introduire une belle énergie dans ce monde et ils y arrivent sans trop de difficulté. Dotés de parole, ils ne se contentent donc pas d’asséner des Bwaaaah incessants comme ils ont pu faire dans la franchise Rayman. Ils paraissent donc moins stupides, et sont même intégralement doublés en français, avec un humour relativement fin ! L’univers musical est aussi particulièrement travaillé, avec le retour Grant Kirkhope (GoldenEye 007, Donkey Kong 64, Banjo-Kazooie, Perfect Dark, Yooka-Laylee…), qui était cette fois-ci accompagné de Yoko Shimomura (Live A Live, Legend of Mana, Kingdom Hearts, Street Fighter II : The World Warrior, Final Fantasy XV, Xenoblade Chronicles, Streets of Rage 4, Super Mario PRG : Legend of the Seven Stars, Mario & Luigi, Parasite Eve…) et Gareth Coker (saga des Ori, Immortals Fenyx Rising, Darksiders Genesis, Ruined King : A League of Legends Story…).


Gameplay amélioré


Le gameplay a bien évolué depuis le premier jeu, que ce soit au niveau de l’exploration ou des combats. D’un point de vue exploration, plus de hub central, en revanche les planètes à visiter comportent un grand nombre de secrets et d’éléments intéressants à découvrir. Il est possible de suivre l’histoire principale, qui requiert de se rendre dans des lieux spécifiques afin d’y obtenir des cristaux d’énergie nécessaire à l’alimentation du vaisseau et l’avancée vers Cursa. Mais il est également permis de vadrouiller et de s’intéresser aux nombreuses quêtes annexes.


Des planètes bien riches à parcourir


Chaque planète comporte un grand nombre de Sparks à sauver, de souvenirs à collecter et de pièces planétaires à obtenir. Ces éléments peuvent être collecté suite à des combats, mais aussi en résolvant des énigmes qui s’intègrent bien dans l’environnement local. Les souvenirs sont simplement des éléments collector dévoilant des secrets de l’intrigue, tandis que les pièces planétaires permettent d’acheter des objets rares, des skins pour les armes ou même de débloquer des zones secrètes sur les planètes. On notera que le niveau nécessaire à accomplir la quête principale se calque sur le niveau courant du joueur, ce qui rend le grind inutile. Cela a très certainement pour but de rendre l’aventure accessible à tous, même aux jeunes joueurs non habitués à ce type de RPG.


Combats retravaillés


Quoi qu’il en soit, pour terminer le jeu il est nécessaire de finaliser un certain nombre de combats, et là aussi le système a pas mal évolué. Le joueur a un temps au début de chaque combat pour constituer son équipe de 3 héros, l’équiper de Sparks et la soigner au prix de quelques dizaines de pièces. La sélection de l’équipe est une étape essentielle, chaque personnage possède un style et des spécificités uniques. Un trio déséquilibré peut donc mener à la catastrophe dans certaines missions, et cela même assez tôt dans le jeu. Mario est par exemple un combattant offensif assez équilibré, Peach a un rôle de protectrice, Luigi attaque à distance et Lapin Peach a la possibilité de soigner les autres héros, ce qui peut être indispensable dans le cadre de certaines offensives. Chaque personnage possède un super pouvoir unique, activable lorsqu’il est suffisamment chargé (par exemple, Mario peut attaquer en temps réel un ennemi qui se déplace dans une zone déterminée, là où Lapin Peach peut soigner tous les alliés situés dans une aire spécifique).


Des Sparks fort utiles


Chaque héros peut aussi s’équiper de Sparks. Ces petites créatures confèrent un pouvoir additionnel aux héros auxquels elles sont associées. Les pouvoirs sont très variés et doivent donc être utilisés avec intelligence : déferlante de boules de feu, bouclier réflectif, diminution des dégâts subis, attribution d’un élément naturel à une attaque, empoisonnement. On note également que chaque héros reçoit de l’expérience indépendamment de son implication sur un combat spécifique, il n’y a donc pas à se forcer à utiliser certains personnages pour les faire progresser. Chaque héros possède également un arbre de compétences qu’il peut remplir en dépensant des points obtenus lors des combats.


Objectifs diversifiés


Une fois que tout ce petit monde est bien équipé, la mission peut être lancée. Il est possible à tout moment d’analyser les caractéristiques des ennemis et découvrir leurs faiblesses. Chaque mission possède un objectif bien spécifique, et celui-ci peut varier dans sa nature : vaincre tous les ennemis, ou seulement une certaine quantité, atteindre un secteur sans se faire tuer, ou détruire des éléments des infrastructures environnantes. En fonction de ces objectifs, il faut gérer ses déplacements de manière intelligente. Il est en général peu recommandé de séparer complètement les membres de la team, car rester soudé confère des avantages d’un point de vue distance de déplacement et/ou soins et protection. En effet, pas de mobilité en case par case dans cet opus, chaque héros est libre de se rendre où il souhaite dans un périmètre délimité. Il peut prolonger la distance de déplacement en rejoignant un camarade et en effectuant un saut d’équipe. La prise en main initiale peut être délicate mais on découvre au fur et à mesure les subtilités du panel d’actions disponibles.


Challenge équilibré


Chaque héros peut effectuer 2 actions par tour : utiliser son arme, utiliser son super pouvoir, activer un Spark, ou utiliser un objet. En plus de cela, il est possible de charger les ennemis et d’effectuer un saut d’équipe une fois par tour. Il est important de noter qu’une fois que l’arme principale du héros a été utilisée, celui-ci ne peut plus se déplacer. Il faut donc agir intelligemment pour valoriser toutes les actions disponibles. Dans l’absolu, le niveau de difficulté est accessible, mais la compréhension des actions demande un temps d’adaptation pour les non habitués. Les missions de la quête principale ont en général une difficulté correcte, mais les quêtes secondaires peuvent parfois poser un gros challenge, ce qui plaira aux plus exigeants.

LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

9

DEC.

Jitsu Squad

Nintendo Switch - Combat - ININ Games - Tanuki Creative Studio

14

DEC.

Lil Gator Game

Nintendo Switch - Aventure - Playtonic Friends - MegaWobble

15

DEC.

Aka

Nintendo Switch - Aventure Plate-formes Simulation - NEOWIZ - Cosmo Gatto

15

DEC.

Akai Katana Shin

Nintendo Switch - Shoot them up - City Connection - TAKE×0FF City Connection Cave