Test d’Ugly sur Nintendo Switch

En résumé

  • Sorties :
  • 18 Septembre 2023
  • 18 Septembre 2023
  • Non renseignée

L'avis de Goonpay

Ugly n’a de laid que son titre car il se révèle être un titre plus profond et généreux que les apparences. Avec son ambiance si particulière qui peut faire penser à Teslagrad, il donne à chaque fois envie d’en savoir plus et d’élucider ce mystère. Et quand vient la chute, la totalité de la réponse n’est pas encore obtenue, à moins de faire preuve de persévérance. Une bonne surprise pour un titre qui, s’il n’époustoufle pas, fait les choses proprement.

Les plus

  • L’ambiance mystérieuse
  • L’ingéniosité des énigmes
  • Une bande son minimaliste mais appropriée

Les moins

  • La « seconde » partie qui peut rebuter
  • Parfois un peu monotone
  • Nintendo-Difference

    par Goonpay

    le 12 février 2024 20:54

Ugly est un jeu de plateforme et d’énigmes développé par le studio indépendant espagnol qui porte le même nom. Plutôt bien reçu par la critique lors de certains événements comme lors de l’édition 2022 du Indie X (un festival portugais), son arrivée sur l’hybride est l’occasion de confirmer ou infirmer cette tendance, d’autant qu’un titre qui se présente textuellement comme « laid » ne choisit pas forcément la facilité pour se vendre !


Oser voir la vérité en face


Qui est donc Ugly, d’ailleurs, est-ce vraiment le nom de notre héros ? Pourquoi derrière cette tête de patate au gros nez se dégage une atmosphère étrange, à la fois enfantine et malsaine ? Pourquoi cet éclat de miroir a permis à ce protagoniste issu d’une classe noble de se dédoubler virtuellement ? Ugly est bourré de questions et n’apportera de réponses qu’à ceux qui exploreront le manoir dans sa totalité, ce qui ne sera pas forcément une mince affaire. Car, oui, Ugly, avec son apparence enfantine, peut laisser croire qu’il est accessible à tous mais il se trouve être bien plus sombre et complexe qu’il n’y paraît.

Le manoir est intriguant, les souvenirs de notre héros sont tortueux et violents, renforcés par ces cris et ces bruits stridents désagréables. Les décors, bien qu’appuyés par des touches de lumière réconfortantes et des objets animés, transpirent le froid de la pierre. La discrète bande son laisse planer le doute et le mystère et s’accélère dans les moments de tension.

Ugly est une véritable histoire interactive qui parvient, sans parole et sans explication concrète, à devenir une fable psychologique et dénonciatrice des ravages des excès et autres abus de pouvoir. La chute n’en est que plus rude !


Miroir mon beau miroir


Ce fameux éclat de miroir dont l’origine trouve son explication à la fin de l’histoire est aussi la source d’une jolie inventivité de gameplay. Grâce à lui, notre inconnu est capable de faire apparaître son reflet, tel un fantôme qui copie tous ses faits et gestes, mais en mode miroir justement, c’est-à-dire, inversé, le bout de miroir faisant office de ligne de symétrie. Ainsi, en se déplaçant par exemple vers la droite, le reflet se déplace vers la gauche.

Or, pour traverser les différents niveaux et résoudre les énigmes, il faut pouvoir traverser des murs ou se déplacer là où un humain en est incapable, chose tout à fait réalisable par ce spectre. Toutefois, comme tout être de l’au-delà, le reflet n’est pas capable d’actionner les éléments. Fort heureusement, une fois dans la lumière, le corps du héros et son reflet sont capables de se transposer. On avance donc de salles en salles en résolvant des énigmes de déplacement à coup de transfert de position. Plus les portes du manoir s’ouvrent, plus les capacités se dévoilent, comme la possibilité de s’élancer en hauteur en jouant avec la ligne limite de transfert ou de bloquer son double fantomatique sur des parois spéciales.

Chaque partie du manoir est propice à l’utilisation particulière d’un pouvoir et se solde à chaque fois par un affrontement de boss imposant. Certaines énigmes demanderont donc pas mal de réflexion et parfois d’habileté, surtout sur la fin, ce qui pourra empêcher les plus jeunes et les moins persévérants d’apprécier le jeu à sa juste valeur.

LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

14

MAR.

Dungeon Drafters

Nintendo Switch - RPG - DANGEN Entertainment - Manalith Studios