Les volumes 3 et 4 des rapports de Metroid Dread

Les rapports de Metroid Dread, qui permettent d’en savoir plus sur le jeu, que ce soit sur le gameplay ou l’histoire, mais aussi sur son développement et sur la série entièrement, ont récemment continué avec la publication de deux nouveaux volumes. Avec ces rapports, de nombreuses informations sont révélées, mais aussi des séquences de gameplay et des images inédites. Les deux derniers volumes sont très complets et comprennent également une grande rétrospective de la série. Comme pour les deux premiers, vous retrouverez les nouveaux volumes avec les liens ci-dessous ou bien dans leur intégralité juste plus bas :

 

Volume 3

Volume 4

 

 

Rapports Metroid Dread, Vol. 3 : 7 points qui définissent la saga en 2D

 

 

Le premier jeu Metroid est sorti en 1986, il y a de cela 35 ans, sur Family Computer Disk System au Japon, avant de sortir plus tard en Amérique du Nord et en Europe sur Nintendo Entertainment System. Si vous n’avez jamais connu la série ou que vos derniers souvenirs aux côtés de Samus datent d’il y a longtemps, nous vous avons préparé une liste de 7 points qui caractérisent l’essence des jeux Metroid.

 

1. Samus Aran

La protagoniste de la série est une chasseuse de primes d’exception qui a déjà affronté et vaincu à elle seule de nombreuses menaces galactiques. D’aucuns diront qu’elle est également la combattante la plus puissante de la galaxie.

La réputation de Samus s’étend à travers toute la galaxie, mais peu sont ceux qui connaissent sa véritable identité.

 

 

~Transmission de l’équipe de développement~

 

« De nombreuses personnes ont connu Samus via la série Super Smash Bros. À ce propos, la combattante Samus sans armure qui apparaît aussi dans Super Smash Bros. est la même Samus, mais sans sa combinaison de puissance. »

« Dans Metroid Dread, la combinaison de Samus semble différente de celle qu’elle portait lors de ses précédentes missions. Ceci est dû aux modifications de la combinaison organique qu’elle portait dans Metroid Fusion, qui a subi de lourdes transformations suite à une infection du parasite X et l’injection du vaccin métroïde, pour petit à petit retrouver son aspect mécanique originel. »

 

2. Les métroïdes

Ces mystérieuses formes de vie flottantes ont la terrifiante capacité de s’accrocher à d’autres organismes pour absorber leur énergie vitale.

Les métroïdes sont à l’origine une création des Chozo, un peuple intelligent qui œuvrait pour l’harmonie à travers la galaxie, dans le but d’annihiler le dangereux parasite X présent sur la planète SR388.

La capacité des métroïdes à absorber l’énergie vitale de leur cible a incité plus d’un à tenter de s’en servir comme arme biologique, et ces créatures ont été par conséquent la source de nombreux conflits passés.

Samus, qui a été envoyée par la Fédération galactique sur SR388 pour éradiquer la menace métroïde, a brillamment accompli sa mission et est rentrée avec un métroïde tout juste éclos à ses côtés. Samus ayant été la première créature que ce métroïde a vu à sa naissance, il a par conséquent considéré qu’elle était sa mère. Le métroïde a cependant été peu après au centre d’un nouveau conflit avec les pirates de l’espace, au cours duquel il s’est courageusement sacrifié pour sauver Samus. L’espèce des métroïdes s’est ensuite complètement éteinte à la suite d’une mission entreprise plus tard par Samus.

À l’heure où les événements de Metroid Dread débutent, les métroïdes ne sont plus qu’un souvenir du passé.

 

 

~Transmission de l’équipe de développement~

« Vous ne le savez peut-être pas si vous n’avez jamais joué à un jeu de la série, mais les métroïdes qui ont donné leur nom aux jeux de la série sont en fait d’étranges créatures aux allures de méduses. Certains d’entre vous pensaient peut-être que “Metroid” était le nom de Samus ? »

« Le mot “métroïde” est d’origine Chozo et signifie “guerrier ultime”. »

« Même si les métroïdes sont une espèce éteinte à l’heure où se déroulent les événements de Metroid Dread, il peut être amusant de se demander s’ils auront un rôle à jouer dans cette nouvelle aventure. »

 

3. 35 ans d’histoire

L’histoire de la série a débuté il y a de cela 35 ans avec la sortie de Metroid en 1986 au Japon sur Family Computer Disk System, avant de sortir en 1987 en Amérique du Nord et en 1988 en Europe sur Nintendo Entertainment System.

Le jeu original a débuté l’arc scénaristique communément appelé « la série Metroid en 2D » qui conte l’étrange relation entre Samus Aran et les métroïdes, qui s’est développée à travers plusieurs jeux et à laquelle Metroid Dread viendra apporter une conclusion.

 

  • Metroid (Japon : 1986 / Europe : 1988)

 

Le premier jeu de la série conte le récit du combat qui a opposé Samus aux pirates de l’espace sur la planète Zèbes. Une version enrichie du jeu a ensuite été créée sur Game Boy Advance sous le nom de Metroid : Zero Mission.

Le jeu original sur NES est aussi jouable sur Nintendo Switch via l’application Nintendo Entertainment System du service Nintendo Switch Online.

 

 

  • Metroid II (1992)

 

Samus est envoyée par la Fédération galactique sur la planète SR388 pour éradiquer la menace métroïde, avant de quitter la planète accompagnée d’un métroïde tout juste né. Cet épisode a par la suite fait l’objet d’un remake enrichi en contenu connu sous le nom de Metroid : Samus Returns, disponible sur les consoles de la famille Nintendo 3DS.

 

 

  • Super Metroid (1994)

 

Les Pirates de l’espace ont mis la main sur le jeune métroïde et Samus doit retourner sur Zèbes pour le retrouver avant qu’il ne soit trop tard et mettre un terme aux sinistres plans des pirates de l’espace.

Super Metroid est aussi jouable sur Nintendo Switch via l’application Super Nintendo Entertainment System du service Nintendo Switch Online.

 

 

  • Metroid Fusion (2002)

 

À bord de la station orbitale abritant les Laboratoires Spatiaux Biométrix, Samus se retrouve aux prises avec le parasite X, une forme de vie terrifiante qui s’attaque aux organismes vivants pour répliquer leur code génétique. Après avoir été infectée par le parasite, elle doit également faire face à une terrifiante réplique d’elle-même au summum de ses capacités : le SA-X.

 

 

~Transmission de l’équipe de développement~

« Nous avons développé Metroid: Zero Mission et Metroid: Samus Returns, qui sont des remakes des deux premiers opus de la série, mais cela fait maintenant 19 ans qu’il n’y a pas eu d’épisode inédit. Cela signifie que nous vous avons fait patienter pendant plus de la moitié des 35 ans de la série pour découvrir la suite de l’histoire. Cela signifie aussi que nous avons énormément de choses à vous montrer et nous pensons que tout le monde aura droit à son lot de surprises en jouant à ce nouvel opus. »

« Le jeu débutera avec une présentation des événements passés pour permettre à celles et ceux qui n’ont pas joué aux titres précédents de profiter pleinement de l’histoire. »

 

4. L’exploration

Les jeux de la série Metroid ne sont pas bâtis autour d’une suite de niveaux à suivre de façon linéaire, ce sont des jeux qui vous incitent à explorer des mondes labyrinthiques afin d’obtenir de nouvelles armes et améliorations qui ouvriront l’accès à de nouvelles régions, vous permettant ainsi de découvrir de nouvelles destinations et de nouvelles échappatoires.

La carte de Metroid Dread a évolué pour ne plus afficher une carte sous forme de blocs, telles que celles visibles dans les épisodes précédents, mais une vue plus détaillée indiquant les différents types de terrain. Il va sans dire que savoir lire et se repérer sur une carte sera une compétence très utile.

 

  • Icônes en surbrillance

 

 

Cette fonction permet de mettre en évidence et d’afficher une catégorie d’icône sur les cartes de chaque zone. Elle peut se révéler très utile pour repérer les nouveaux lieux explorables après avoir gagné une nouvelle compétence.

 

  • Marqueurs

 

 

Vous pouvez librement placer jusqu’à six marqueurs de couleurs différentes sur la carte, et qui apparaîtront aussi sur la mini-carte affichée à l’écran pendant que vous jouez.

 

  • Zoom

 

 

Vous pouvez agrandir ou réduire la taille de la carte pour mieux observer ses détails ou avoir une meilleure vue d’ensemble.

 

  • Indices sur les objets cachés

 

 

Les lieux en surbrillance sur la carte représentent les zones où se cachent des objets que vous n’avez pas encore trouvés.

 

  • Agrandir la mini-carte

 

 

Au cours de vos aventures, vous pouvez appuyer sur le stick gauche de votre manette pour agrandir la taille de la mini-carte affichée dans le coin supérieur droit de l’écran.

 

~Transmission de l’équipe de développement~

« La série Metroid étant centrée sur l’exploration, il est évident que la carte, l’élément essentiel de cet aspect, devait mériter toute notre attention. La nouvelle mini-carte est une version améliorée de celles des jeux précédents, plus traditionnelles aussi bien dans leur aspect que dans leurs fonctionnalités. Nous pensons que ce changement apportera davantage de fluidité à l’exploration du monde. »

« De plus, Metroid Dread offre une plus grande liberté que celle trouvée dans les épisodes précédents. Les joueuses et les joueurs vont pouvoir développer de nombreuses approches différentes ainsi qu’explorer de nouvelles possibilités dans leurs prochaines parties. »

 

5. L’arsenal de Samus et ses capacités

Samus possède de nombreuses armes allant du rayon de puissance, le mode de tir standard de son canon, aux puissants missiles qu’elle ne peut transporter qu’en nombre limité, en passant par les bombes qui peuvent détruire divers obstacles et parois.

En plus de ses armes, Samus possède de nombreuses capacités innées et pourra en acquérir de nouvelles tandis qu’elle explorera de nouvelles zones et gagnera en puissance.

En améliorant ses capacités, Samus pourra par exemple ouvrir des portes qui lui étaient jusqu’alors fermées ou surmonter davantage d’obstacles pour poursuivre sa mission.

 

 

~Transmission de l’équipe de développement~

« Chaque amélioration obtenue par Samus lui permet de gagner en puissance d’attaque et en agilité. Elle pourra ouvrir de nouvelles portes, détruire davantage de parois et explorer des chemins jusqu’alors inaccessibles. »

« Ce type de progression vous permettra peut-être d’envisager les chemins et les barrières sous un nouveau jour. Nous pensons que celles et ceux qui tiendront la manette pourront se sentir gagner en puissance à chaque nouvelle capacité gagnée par Samus. »

 

6. Les Chozo

Les Chozo étaient connus pour être une espèce extrêmement intelligente et très avancée technologiquement. Leur mission première était d’instaurer une harmonie durable à travers toute la galaxie.

Cette espèce se démarquait à la fois par son intelligence et sa puissance militaire, mais les années ont lentement érodé son influence. Aujourd’hui, les membres de cette espèce se font extrêmement rares et ils font tout leur possible pour éviter d’attirer l’attention.

Des vestiges Chozo, telles que des ruines de leur civilisation, ont été découverts sur de multiples planètes à travers la galaxie.

 

 

~Transmission de l’équipe de développement~

« L’équipement de Samus, comme sa combinaison de puissance ou son canon, sont en réalité des produits de la technologie Chozo. Lorsque Samus était une enfant, elle a perdu ses parents au cours d’un tragique accident avant d’être recueillie par les Chozo sur Zèbes. »

« Durant cette période, elle a reçu une transplantation d’ADN Chozo qui lui permet aujourd’hui se d’adapter à des environnements autrement mortels pour les humains ordinaires. »

« ZDR, le théâtre des événements de Metroid Dread, détient plusieurs éléments à découvrir sur la civilisation Chozo qui pourraient mettre en lumière certaines facettes du scénario du jeu. »

 

7. Le parasite X

Ce parasite est l’une des formes de vie les plus mortelles de l’univers. Il peut infecter les autres organismes, peu importe s’ils sont en vie ou non, pour ensuite créer des copies conformes de ses victimes.

Les Chozo ont créé les métroïdes pour lutter contre le parasite X, mais suite aux actions de Samus, les métroïdes ainsi que SR388, leur planète natale, ne sont maintenant plus que de l’histoire ancienne.

 

 

~Transmission de l’équipe de développement~

« L’histoire du jeu débute avec une mystérieuse transmission qui semblerait indiquer que le parasite X, qui a déjà failli coûter la vie à Samus et que l’on pensait annihilé suite aux événements de Metroid Fusion, serait toujours une réalité. »

« Est-ce vraiment le parasite X, ou autre chose ? À vous de le découvrir… »

 

Rapports Metroid Dread Vol. 4 : dévoilement d’une saga en construction depuis 35 ans

 

 

Le 6 août 1986, le premier opus de la série Metroid, simplement intitulé Metroid, sortait au Japon sur Family Computer Disk System, avant d’arriver plus tard aux États-Unis et en Europe sur Nintendo Entertainment System. C’est avec ce titre que l’on a découvert l’histoire entourant les destins croisés de la chasseuse de primes Samus Aran et des énigmatiques métroïdes. Cette histoire connaîtra sa conclusion dans Metroid Dread, cinquième titre de ce que l’on appelle communément la « série Metroid en 2D ».

Penchons-nous à présent de plus près sur le déroulement de l’histoire dans chacun des jeux de la série en 2D. Parviendrez-vous à découvrir comment certains de leurs secrets les relient à Metroid Dread ?

 

Metroid

Family Computer Disk System (1986) / Nintendo Entertainment System (1988)

 

Débuts de la chasseuse de primes Samus Aran

 

 

La Fédération galactique découvre sur la planète SR388 une forme de vie flottante inconnue, qu’elle baptise métroïdes. Les pirates de l’espace, basés sur la planète Zèbes, dérobent ces métroïdes aux chercheurs de la Fédération dans l’intention d’utiliser la puissance de ces mystérieuses créatures comme arme.

Afin de contrecarrer les plans des pirates de l’espace, la Fédération galactique se tourne vers la chasseuse de primes la plus redoutable de la galaxie : Samus Aran.

Samus atterrit sur la planète Zèbes et parvient à détruire la forteresse souterraine des pirates de l’espace, ainsi que le cerveau à l’œuvre derrière leurs actions, le superordinateur organique Mother Brain.

Bon à savoir : le début de la fin (alternative)

L’écran de fin de Metroid change selon le temps mis pour venir à bout du jeu. En rejouant plusieurs fois, on comprend comment terminer le jeu plus rapidement pour ainsi voir les différentes versions de l’écran de fin. Ces versions alternatives de l’écran de fin sont un élément récurrent des épisodes de la série.

 

 

~Transmission de l’équipe de développement~

« Ce tout premier titre marque le début de l’étrange interconnexion entre le destin de Samus et celui des métroïdes, un arc narratif qui se conclut avec Metroid Dread. Les éléments du jeu deviendront la signature de la série : l’exploration de zones labyrinthiques et l’utilisation d’armes et d’améliorations pour atteindre de nouveaux lieux. C’est aussi lui qui met en place l’univers et le ton de la série et introduit une musique et des effets sonores emblématiques. »

« Le terme “métroïde” vient d’ailleurs de la combinaison de “métro” (au sens de système de transport souterrain) et “androïde” (robot humanoïde). »

« Le jeu Metroid d’origine a connu un remake avec Metroid: Zero Mission pour Game Boy Advance en 2004. Ce dernier s’est enrichi d’une partie d’exploration furtive dans laquelle Samus privée de sa combinaison de puissance doit, pour survivre, progresser sans se faire remarquer des pirates de l’espace. Nous sommes convaincus que vous percevrez le lien existant entre cette partie du jeu et Metroid Dread. »

 

Metroid II : Return of Samus

Game Boy (1992)

 

 

La Fédération galactique prend très au sérieux l’incident survenu avec les pirates de l’espace sur la planète Zèbes. Elle envoie donc un vaisseau de recherche sur la planète SR388 afin de confirmer sur place l’existence des métroïdes. Mais le vaisseau disparaît.

Une unité de sauvetage est alors envoyée sur SR388, mais le contact est également perdu avec celle-ci. La Fédération en conclut que les métroïdes, des créatures souterraines, sont responsables de ces disparitions. Samus est une nouvelle fois appelée à la rescousse pour éliminer la menace métroïde sur SR388.

Après de nombreux combats et l’éradication des différentes formes d’évolution des métroïdes, Samus finit par affronter et par vaincre la reine métroïde, mettant ainsi un terme victorieux à sa mission. De façon inattendue, Samus assiste à l’éclosion d’une larve métroïde. Samus étant la première créature qu’il voit, le nouveau-né imprime son apparence comme étant celle de sa mère. Samus ne pouvant se résoudre à le tuer, elle le ramène avec elle à la Space Science Academy de la Fédération galactique, afin qu’il y soit étudié.

 

Bon à savoir : souvenirs des Chozo

On pense que les Chozo ont vécu jadis sur la planète SR388. On trouve un peu partout sur la planète des vestiges de leur civilisation, y compris des dispositifs et des armes technologiquement très avancés qu’ils y ont développés.

Dans Metroid : Samus Returns pour les consoles de la famille Nintendo 3DS (un remake de Metroid II: Return of Samus), les joueurs peuvent débloquer des indices cachés qui éclairent la destinée des Chozo sur la planète SR388.

 

 

~Transmission de l’équipe de développement~

« Metroid II : Return of Samus et Metroid : Samus Returns décrivent la première rencontre entre Samus et le métroïde tout juste éclos. Ces chapitres contiennent également des descriptions de la civilisation Chozo, ce qui en fait des épisodes cruciaux dans l’arc scénaristique global de la série Metroid en 2D. »

« Le teaser “Visions funestes”, à la fin de cet article, montre ce qui semble être des souvenirs des Chozo. Comment imaginez-vous leur rôle dans Metroid Dread ? »

 

Super Metroid

Super Nintendo Entertainment System (1994)

 

À situation désespérée, mesures désespérées

 

 

Sur la planète Zèbes, la forteresse très endommagée des pirates de l’espace a été petit à petit reconstruite par ceux qui ont survécu à la précédente frappe de Samus. Ridley, commandant suprême des pirates de l’espace, attaque la Space Science Academy et y vole le jeune métroïde, dernier survivant connu de son espèce dans tout l’univers, afin de poursuivre le but des pirates de l’espace : l’utiliser comme une arme.

Samus retourne donc sur la planète Zèbes pour récupérer le métroïde et contrecarrer les sinistres plans des pirates de l’espace. Mais lors de la terrible confrontation finale avec le monstrueux Mother Brain, le nouveau-né se sacrifie pour sauver Samus. Après avoir vaincu Mother Brain, Samus parvient à s’enfuir de justesse de la planète Zèbes, qui s’autodétruit. Les pirates de l’espace, quant à eux, sont tous balayés par l’explosion.

Bon à savoir : numérotation des titres

Super Metroid et Metroid Fusion ne contiennent pas de nombre dans leur titre, mais la vidéo d’introduction de chacun de ces jeux les désigne respectivement comme « METROID 3 » et « METROID 4 ».

De la même façon, vous pourrez voir apparaître « METROID 5 » au début de la bande-annonce de Metroid Dread.

 

 

~Transmission de l’équipe de développement~

« On considère que Super Metroid est l’opus qui offre la plus grande souplesse d’exploration dans toute la série. Vous profiterez de la même flexibilité dans Metroid Dread, selon la manière dont vous exploiterez vos capacités. Vous pourriez même trouver le moyen d’obtenir des armes, des objets et des compétences plus tôt qu’attendu. Nous vous encourageons à tenter de découvrir des voies d’exploration alternatives. »

 

Metroid Fusion

Game Boy Advance (2002)

 

Attaque du parasite X

 

 

Bon à savoir : améliorations du gameplay

Dans Metroid Fusion, des commandes simplifiées – pour changer d’armes, notamment – et le tir en diagonale font évoluer la jouabilité, plus fluide que dans les précédents opus. Samus dispose aussi de plus de mouvements qu’auparavant, et peut ainsi s’accrocher aux rebords.

 

~Transmission de l’équipe de développement~

« Le SA-X est une redoutable menace que Samus croise à de nombreuses reprises au cours du jeu Metroid Fusion. Chaque rencontre, durant laquelle Samus doit fuir ou se cacher du SA-X, est un événement qui prend le joueur par surprise. Mais nous nous sommes demandé : “Qu’arriverait-il si nous faisions évoluer cette idée ?” Cette façon de penser a grandement influencé la conception des sections avec les E.M.M.I. dans Metroid Dread. »

« Par ailleurs, Metroid Fusion étant un préquel direct de Metroid Dread, de nombreux liens unissent ces deux épisodes. Par exemple, la raison de l’aspect donné au costume de Samus et l’apparition de l’ordinateur ADAM, une IA, dans Metroid Dread sont directement liés aux événements qui se sont déroulés dans Metroid Fusion. »

 

 

Visions funestes

 

 

~Transmission de l’équipe de développement~

« Que voyez-vous ? Qu’est-ce que tout cela signifie ? Restez à l’écoute pour le découvrir ! »

 

Dans le prochain rapport…

Dans le prochain rapport Metroid Dread, nous nous pencherons sur le secret de la force de Samus Aran. Rendez-vous bientôt !

 

 

Pour rappel, Metroid Dread sera disponible le 8 octobre prochain mondialement sur Nintendo Switch. Le jeu sortira en version standard et sous la forme d’une édition spéciale contenant un un SteelBook, un artbook de 190 pages consacré aux jeux Metroid en 2D ainsi que cinq cartes représentant les boîtes des cinq jeux principaux. Il y aura aussi deux nouveaux amiibo vendus dans un pack : un amiibo inédit de Samus dans sa combinaison de Metroid Dread et un amiibo de l’E.M.M.I., qui offriront tous les deux des bonus. L’amiibo de Samus permettra de recevoir une réserve d’énergie supplémentaire augmentant l’énergie vitale de 100 points (une seule fois par jour), tandis que celui de l’E.M.M.I. offrira à Samus une grande réserve de missiles supplémentaire (10 missiles de plus, de même une seule fois par jour).

 

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 9 août 2021 à 5:00

Partager sur

  • Sorties :
  • 8 Octobre 2021
  • 8 Octobre 2021
  • 8 Octobre 2021
  • Sorties :
  • 8 Octobre 2021
  • 8 Octobre 2021
  • 8 Octobre 2021
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

19

MAI.

Deadcraft

Nintendo Switch - Action Simulation - Marvelous Europe - Marvelous First Studio

20

MAI.

Cotton Fantasy

Nintendo Switch - Aventure Shoot them up Action - ININ Games - Success

27

MAI.

Kao the Kangaroo

Nintendo Switch - Action Aventure Plate-formes - Tate Multimedia

27

MAI.

Pac-Man Museum+

Nintendo Switch - Compilation - Bandai Namco Entertainment

2

JUIN.

Card Shark

Nintendo Switch - Aventure Action - Devolver Digital - Nerial, Nicolai Trochinsky

2

JUIN.

LOOPERS

Nintendo Switch - Aventure - Prototype - Key