Notre vidéo de gameplay maison d’Iconoclasts sur Nintendo Switch

Autrefois symbolisé par le mythique Castlevania : Symphony of the Night, le Metroidvania est désormais devenu un genre très tendance auquel on a tendance à rattacher un peu tous les jeux mélangeant action, plateformes et aventure dans un monde plus ou moins ouvert. Bien sûr, il y a les puristes qui font clairement la différence entre Metroid-like et Metroidvania, en fonction de la présence ou non d’éléments de RPG. Ceux qui débattent finement de l’appartenance à tel ou tel genre en fonction de l’équilibre des mécaniques de jeu ou de la logique de progression. Et puis il y a ceux qui s’en foutent, préférant vivre une belle expérience quelque soit les termes techniques qu’on y rattache, même si, au final, il ne s’agit pas d’un « vrai » Metroidvania.

Développé par Joakim « Konjak » Sandberg (avec un coup de main du studio MP2 Games) et édité par Bifrost Entertainement, Iconoclasts fait justement partie de ces titres susceptibles d’enflammer les discussions, puisqu’il emprunte au genre sans forcément en respecter tous les codes. Décrit par son créateur comme une « rencontre entre Metroid Fusion et Metal Slug », le titre n’en demeure pas moins très apprécié et il a su se faire une petite réputation dans le domaine du jeu indépendant, que ce soit sur PC, PlayStation 4, PlayStation Vita, Xbox One ou Nintendo Switch, puisqu’il est disponible sur l’eShop depuis le 2 août 2018.

Artwork d'Iconoclasts

Iconoclasts nous narre les aventures de Robin, une mécanicienne rebelle n’hésitant pas à braver les interdits pour aider la population de la Colonie 17 lorsque celle-ci a besoin de réparations. Il faut dire que dans son monde, les machines utilisent un combustible nommé Ivoire (ou essence d’Ivoire) dont la manipulation est un tabou religieux que les agents du Projet, une organisation théocratique dirigée par Mère, se chargent de faire respecter. Seuls les mécaniciens officiels peuvent donc joueur de la clef à molette. Quant aux autres, ils doivent se plier à la profession qui leur a été attribuée afin de « maintenir l’équilibre », les récalcitrants étant purement et simple éliminés par l’application de la Pénitence. Autant dire que la vie n’est pas simple pour notre héroïne et les choses vont malheureusement rapidement empirer.

Plutôt riche scénaristiquement, malgré certains dialogues un peu abscons, le titre de Joakim Sandberg propose également un gameplay accrocheur qui fait la part belle à l’action, mais surtout à la réflexion, avec une abondance d’énigmes et autres puzzles à résoudre, souvent même au beau milieu d’un combat. La réalisation n’est pas en reste, entre sa bande-son de qualité et ses magnifiques graphismes néo-rétro. Et pour ne rien gâcher, la durée de vie, comprise entre 10 et 15 heures, s’avère plutôt honorable.

Image d'Iconoclasts
Difficile alors de ne pas recommander cet Iconoclasts, et nous souhaitions donc vous en proposer un petit aperçu grâce à la vidéo de gameplay ci-dessous présentant le début de l’aventure pendant une quarantaine de minutes. Sachant que le jeu est en promotion sur l’eShop jusqu’au 7 juillet 2022 au prix de 7,99 € au lieu de 19,99 €.

  • Nintendo-Difference

    par Kayle Joriin

    le 28 juin 2022 à 15:05

Partager sur

  • Sorties :
  • 2 Aout 2018
  • 2 Aout 2018
  • 2 Aout 2018
  • Sorties :
  • 2 Aout 2018
  • 2 Aout 2018
  • 2 Aout 2018
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

18

AOU.

Cursed to Golf

Nintendo Switch - Action Aventure Sport - Thunderful Games - Chuhai Labs

18

AOU.

We Are OFK

Nintendo Switch - Aventure - Team OFK

25

AOU.

Idol Manager

Nintendo Switch - Simulation - PLAYISM - Glitch Pitch

26

AOU.

PAC-MAN WORLD Re-PAC

Nintendo Switch - Genre non défini - Bandai Namco Entertainment - Bandai Namco

30

AOU.

Dusk Diver 2

Nintendo Switch - Action - Idea Factory International - JERA Game Studio