Nouvelles infos et images pour l’histoire, les personnages et le gameplay de Dragon Quest Treasures sur Nintendo Switch

Bien que Dragon Quest Treasures a été révélé en 2021 et que ses origines remontent à 2018 lorsqu’un nouveau jeu Dragon Quest Monsters a été annoncé, sa date de sortie a été dévoilée lors du Nintendo Direct Mini : Partner Showcase du 28 juin dernier, et le jeu a été confirmé exclusivement sur Nintendo Switch. Square Enix et Nintendo avaient déjà communiqué quelques informations supplémentaires en juin, mais nous en savons désormais bien plus sur l’histoire, les personnages et le gameplay. Pour rappel, Dragon Quest Treasures sortira le 9 décembre en physique et en téléchargement. Il s’agit d’un nouveau RPG et spin-off avec deux protagonistes : les chasseurs de trésors Érik et sa sœur Mia de Dragon Quest XI : Les Combattants de la destinée. En japonais, il est intitulé Dragon Quest Treasures : Aoki Hitomi to Oozora no Rashinban (que l’on peut traduire en anglais par Blue Eyes and the Compass of the Skies). Akira Toriyama est de retour au character design, dans un style se rapprochant du chibi. Le producteur est Taichi Inuzuka.

 

 

Les nouvelles informations

 

Avant toute chose, il convient de rappeler que Dragon Quest Treasures n’est pas un Dragon Quest Monsters, mais bien un tout nouveau spin-off. Cependant, les vidéos, informations et images prouvent bien qu’Érik et Mia sont les protagonistes de l’aventure, tout comme pour le Dragon Quest Monsters annoncé en 2018. Ils sont d’ailleurs représentés avec les mêmes illustrations. En parlant de Dragon Quest Monsters, un véritable nouvel épisode de cette série serait également prévu, mais nous n’avons aucune information supplémentaire à ce sujet pour le moment. Ce jeu se concentrera sur la recherche de trésors en incarnant Érik et Mia dans leur jeunesse aux côtés de différents monstres de la série. On rencontrera aussi de nouveaux personnages. De plus, bien qu’il s’agira d’un RPG, il ne sera pas du tout traditionnel. Érik et sa sœur Mia vivent sur un drakkar viking, et rêvent du jour où ils pourront enfin explorer le monde en quête d’un grand trésor.

 

 

Une nuit, ils rencontrent deux créatures venues d’ailleurs, Porcellus et Persiana. Ayant fui le drakkar viking, Érik et Mia sont guidés par les mystérieuses créatures vers une ruine étrange où ils trouvent des dagues draconiques, ce qui déclenche une série d’événements jusqu’à les transporter dans un monde mystérieux du nom de Draconia. Il s’agit d’une grande île flottante où les monstres errent librement. Avec leurs fidèles dagues draconiques pour les aider, les héros commencent leur recherche des Sept pierres de dragon. C’est un endroit idéal pour les protagonistes, puisqu’il regorge de trésors, comme s’il avait été fait pour eux. Un véritable rêve devenu réalité.

 

 

Durant toute l’aventure, on pourra incarner librement Érik et Mia, en alternant entre les deux à tout moment. La progression et le développement de chacun sont partagés entre eux, ce qui signifie qu’ils auront toujours le même niveau et que rien ne sera perdu en décidant de changer. Cependant, il faut savoir que Dragon Quest Treasures est un jeu purement solo, il n’y aura pas de mode multijoueur.

 

 

Érik est décrit comme un jeune homme curieux et espiègle qui vit sur le drakkar viking avec sa petite sœur. Au-delà de ses rêves les plus fous, il rêve de trouver des trésors incroyables et de devenir riche. Érik est doublé par Mack Keith Roach en anglais et par Motoko Kumai en japonais.

 

 

 

Érik sera guidé par l’esprit Purrsula, une créature étrange sauvée par les héros, qui ressemble à un chat volant et qui agira comme une sorte d’acolyte. Purrsula est doublé par Laura Aikman en anglais et par Satomi Arai en japonais.

 

 

Mia est décrite comme une jeune femme déterminée et énergique qui vit sur le drakkar viking avec son frère Érik. Elle n’aime rien de plus que la chasse au trésor et aimerait mettre la main sur un véritable butin un jour. Mia est doublée par Freya Skye en anglais et par Inori Minase en japonais.

 

 

 

L’esprit qui guide Mia est Porcus. Ressemblant à un cochon, il s’entiche de Mia et l’accompagne partout où elle va. Porcus est doublé par Adam Diggle en anglais et par Yasuhiro Takato en japonais.

 

 

Le monde de Draconia est composé de nombreuses îles, chacune ayant ses propres caractéristiques uniques (volcans, glaciers…). Les monstres qui habitent chaque île sont également différents. Draconia est une terre tellement immense qu’Érik et Mia nous pourront pas l’explorer seuls. Grâce à leurs poignards de dragon, Érik et Mia pourront communiquer et coopéreront avec les monstres. Ils pourront donc faire appel à différents créatures bien connues de la série (et certainement plusieurs nouvelles, spécifiques au jeu) toutes doublées (sans que l’on sache pour le moment si l’on aura le choix entre les voix anglaises et japonaises), qui pourront donc être recrutées pour former une grande équipe de monstres.

 

 

En plus de leur trouve-trésor, Érik et Mia pourront utiliser une capacité spéciale que tous les monstres ont : la vision magique, et l’aptitude à détecter les trésors cachés. En plus de cela, ils pourront les utiliser comme montures, ce qui permettra d’explorer les différentes zones de Draconia en escaladant des falaises, en franchissant des gouffres, en planant dans le ciel et plus encore, pour faciliter l’accès aux butins les plus difficiles à atteindre.

 

 

Par exemple, on pourra appeler un gluant pour lui sauter dessus et prendre de la hauteur ou s’accrocher à un vampivol pour voler au-dessus des précipices. Les monstres pourront également être utilisés pendant des combats, où Érik et Mia pourront également participer comme dans un action RPG coopératif (mais jouable en solo seulement).

 

 

Square Enix a expliqué comment trouver des trésors cachés avec les monstres recrutés par Érik et Mia. Grâce au trouve-trésor, on pourra savoir quelle direction emprunter grâce à une flèche qui indiquera où se trouve le trésor. Si l’on voit que nos monstres commencent à être surexcités, on pourra activer le trouve-trésor pour déclencher la vision magique des monstres. On verra alors l’emplacement du trésor enfoui à travers les yeux de nos monstres. Les informations fournies de cette façon permettront donc de trouver facilement un trésor. Enfin, si l’on voit que le sol commence à briller, cela signifie que l’on a trouvé le butin et que l’on peut creuser. Cependant, on ne saura pas combien il vaut jusqu’au retour à la base.

 

 

L’aventure d’Érik et Mia dans ce nouveau monde ne sera pas toujours facile, car en plus de devoir se battre contre des monstres, il y aura aussi de redoutables gangs rivaux qui rendront la vie dure aux héros. Ils cibleront souvent le trésor que l’on a réussi à trouver et essaieront de s’en emparer.

 

 

On pourra ensuite se rendre dans une base pour y ramener son butin et le faire évaluer. On y découvrira sa valeur et collecter des trésors permettra d’agrandir la base et améliorer le rang des héros. Certains des trésors que l’on trouvera pourront même contenir des personnages légendaires de la série Dragon Quest.

 

 

Dragon Quest Treasures sera jouable en français, anglais, allemand, espagnol, italien et japonais. Le jeu est développé en collaboration avec Tose, un studio travaillant « dans l’ombre » pour de nombreuses entreprises telles que Square Enix, Nintendo, Bandai Namco et plus encore depuis une quarantaine d’années. Pour Square Enix, Tose a travaillé sur le développement des Dragon Quest Monsters sur Game Boy Color, Game Boy AdvanceDS et 3DS (uniquement le remake de Terry’s Wonderland sur 3DS), de Lightning Returns : Final Fantasy XIII, de World of Final Fantasy et des Final Fantasy Pixel Remasters. Dernièrement, Tose a aidé pour le développement de Scarlet Nexus, Paper Mario : The Origami King et WarioWare : Get It Together !. Du côté de Nintendo, en plus du dernier Paper Mario et du dernier WarioWare, Tose a travaillé sur les Game & Watch Gallery, The Legendary Starfy, Fire Emblem Fates, Famicom Detective Club : The Missing Heir, Super Princess Peach et aux débuts des consoles Nintendo sur le premier Famicom Detective Club, Short Order, NES Play Action Football, Kid Icarus : Of Myths and Monsters, Tetris 2 et Kirby’s Block Ball. Au total, ce sont plus de 1 000 jeux qui ont été développés ou co-développés par Tose. Mais généralement, Tose n’est pas crédité dans les œuvres sur lesquelles ils ont l’occasion de travailler, par la propre volonté du studio qui travaille toujours « dans les coulisses » en suivant uniquement les directives de leurs clients. Toutefois, depuis la refonte de son site officiel, Tose communique régulièrement sur ses jeux développés en collaboration avec différentes sociétés, bien qu’ils ne soient pas tous connus. Par exemple, il n’y a pas de détails sur la collaboration pour le dernier WarioWare.

 

 

À noter qu’exclusivement au Japon, Dragon Quest Treasures aura droit, en plus de la version standard vendue à 7 990 yens, à une édition limitée coûtant 12 890 yens qui comprendra une tirelire gluant aux yeux bleus (reprenant ainsi le sous-titre japonais) d’environ 20 centimètres de largeur, avec à son dos les silhouettes d’Érik et Mia, mais aussi un code de téléchargement qui permettra d’obtenir dans le jeu trois monstres dès le début de l’aventure : le smilodon (doublé par Yuichi Nakamura), le golem de rubis (doublé par Yuma Uchida) et le dragon fée (doublé par Yui Ogura). Plusieurs boutiques proposeront aussi leurs propres bonus de précommande avec des objets en jeu et des goodies.

 

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 21 juillet 2022 à 2:00

Partager sur

  • Sorties :
  • 9 Decembre 2022
  • 9 Decembre 2022
  • 9 Decembre 2022
  • Sorties :
  • 9 Decembre 2022
  • 9 Decembre 2022
  • 9 Decembre 2022
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

7

OCT.

Chaos;Child

Nintendo Switch - Aventure - Spike Chunsoft - MAGES.

7

OCT.

Chaos;Head Noah

Nintendo Switch - Aventure - Spike Chunsoft - Nitroplus Red Flagship MAGES.

12

OCT.

LEGO Bricktales

Nintendo Switch - Aventure - Thunderful Publishing - ClockStone